Isolation thermique : conseils et prix pour isoler votre logement

Isolation thermique conseils et prix pour isoler votre logement avec Optiréno

Dans un logement, 30% des déperditions de chaleur se font par le toit et 25% s’effectuent par les murs. Un constat qui en plus de l’inconfort ressenti été comme hiver chez soi, entraîne des coûts importants sur sa facture énergétique. C’est pourquoi, en construction comme en rénovation, l’isolation thermique de son logement est un point primordial qui ne doit en aucun cas être mis de côté. Cependant, face aux nombreuses solutions existantes pour isoler sa maison, pas facile de s’y retrouver. Entre techniques utilisées, choix des matériaux isolants, budgets et aides à la rénovation énergétique, retrouvez tous les points importants à connaître pour le bon déroulement d’une rénovation énergétique.

Optiréno c’est : 

L’interlocuteur unique de votre projet de rénovation.

Contractant Général et Maître d’Oeuvre certifié NF Habitat RGE, nous vous livrons un projet clé en main, de la conception à la réalisation des travaux.

Vous avez un projet de rénovation énergétique pour votre logement ?

POURQUOI ISOLER SON LOGEMENT ?

L’isolation de son habitat, c’est le Béaba pour un logement sain et économe en énergie. Que vous fassiez le choix d’une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, vous aurez tout à y gagner : 

  • Réalisez des économies d’énergie tout en réduisant votre facture de chauffage ;
  • Participer à la protection de l’environnement en limitant sa consommation ; 
  • Améliorez votre confort thermique toute l’année en limitant les déperditions de chaleur en hiver et la surchauffe en été ;
  • Réalisez une plus-value lors de la revente ou location de votre bien grâce à un meilleur classement sur l’étiquette énergie du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)
  • Allier modernisation et entretien du bâtiment. 

Aussi, sachez qu’il existe de nombreuses aides au financement en vigueur, destinées à la rénovation énergétique d’un logement.

QUELS SONT LES TRAVAUX D’ISOLATION ? 

Dans le but de réduire efficacement votre consommation d’énergie tout en optimisant votre bien-être quotidien, plusieurs techniques d’isolation s’offrent à vous pour isoler votre logement et améliorer vos performances énergétiques. Ces solutions sont nombreuses et possèdent chacune leur valeur ajoutée.

> Isolation thermique extérieure (ITE) 

Consiste à isoler les façades de son logement par l’extérieur. Idéale si vous faites face à une contrainte de surface habitable, si votre façade est à refaire ou encore si vous êtes forcé de rester dans votre logement pendant le déroulement des travaux. Aussi, une ITE vous permettra de conserver l’épaisseur des murs à l’intérieur pour éviter la perte de m², de préserver vos murs porteurs et enfin, d’optimiser efficacement l’inertie de la maison.

Technique d'isolation des murs par l'extérieur Optiréno
Isolation des murs par l'extérieur avec bardage Source ADEME

> Isolation thermique intérieure (ITI)

Technique plus souvent sollicitée, elle consiste à isoler les murs extérieurs de son logement par l’intérieur. Moins coûteuse qu’une ITE, une isolation thermique intérieure n’implique aucune modification de l’aspect extérieur de son habitat. Qui plus est, sa mise en oeuvre est rapide.

Technique d'isolation des murs par l'intérieur Optiréno
Isolation des murs par l'intérieur Source ALEC GRENOBLE

> Isolation des combles aménagés

Les déperditions s’effectuant en grande partie par le toit, l’isolation des combles est souvent à mener en premier lieu.

Il s’agit d’isoler votre toit par l’intérieur en effectuant un doublage avec de la laine de verre, de roche ou ouate de cellulose.

Moins coûteuse qu’un sarking, cette opération de rénovation énergétique est adéquate pour les combles dont la hauteur sous charpente est suffisante pour en faire un espace de vie confortable.

> Isolation des combles perdus

Cette opération particulièrement efficace et rapide à mettre en oeuvre s’effectue généralement par soufflage de l’isolant entre le plancher et la charpente.

Technique d'isolation des combles par le toit intérieur ou par le plancher Optiréno
Isolation des combles par le toit intérieur ou par le plancher Source ADEME

> Sarking

Cette technique d’isolation du toit par l’extérieur permet de ne pas réduire la hauteur sous plafond à l’intérieur. Un peu plus onéreuse qu’une isolation de combles, privilégiez le sarking si vous envisagez de refaire la couverture de votre toit en plus de vos travaux d’isolation ou que vous souhaitez aménager vos combles et ainsi gagner en hauteur sous plafond. Le sarking permet également de supprimer l’ensemble des ponts thermiques – points de jonction où l’isolation n’est pas continue et qui entraîne environ 5% de déperdition de chaleur – souvent situés sur votre toiture.

Méthode d'isolation du toit par sarking Optiréno
Isolation du toit par Sarking Source ALEC Grenoble

> Isolation du sous-sol

Solution efficace qui améliore l’isolation complète de votre logement en supprimant les déperditions thermiques émanants du sous-sol vers le rez-de-chaussée. Plusieurs techniques d’isolation existent et dépendent du rôle que vous souhaitez attribuer à votre sous-sol : pièce à vivre, chambre d’ami, débarra (…). Ainsi, suivant le type d’aménagement que vous désirez en faire, vous pouvez soit : 

> isoler le sous-sol par les murs extérieurs (si accessibles et non enterré), 

> réaliser une isolation du sous-sol par les murs intérieurs,

> ou encore, isoler le sous-sol par le plafond. 

Isolation du sous-sol avec isolant et par-vapeur chantier Optiréno Grenoble
Chantier Optiréno Grenoble - Isolation du plafond sous-sol avec isolant et pare-vapeur

> Calorifugeage

Méthode d’isolation des réseaux d’eau chaude et de chauffage de votre logement (tuyauterie, réservoirs…). Elle vise à limiter les déperditions de chaleur, protéger les installations contre les intempéries (gel, condensation…) et conserver l’énergie thermique au sein de l’habitat. Depuis 2005, l’état à mis en place les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), visant à financer la réalisation de ces travaux d’isolation.

méthode de calorifugeage source ALEC Optiréno
Calorifugeage des réseaux Source ALEC

> Les menuiseries

15% des déperditions thermiques proviennent d’une mauvaise isolation des fenêtres, c’est pourquoi, la qualité de votre vitrage joue un rôle important dans votre confort thermique. Un vitrage adapté se traduit par un faible coefficient de transmission thermique Ug. Pour vous y retrouver, sachez qu’un simple vitrage est égal à 6 W/K.m² contre 2,8 W/K.m² pour un double et 0,7 W/K.m² pour un triple. A savoir qu’un triple vitrage sera plus avantageux pour le confort d’été mais plus faible en apport de luminosité.

Isolation des fenêtres double vitrage a isolation renforcée ADEME Optiréno
Composition du vitrage pour une fenêtre à double vitrage renforcé Source ADEME

Contactez un expert Optiréno

LES POINTS DE VIGILANCE À L’ISOLATION D’UN LOGEMENT

Dans une logique d’isolation optimale de l’habitat, certains points de vigilance sont à prendre en compte pour la réalisation de votre rénovation énergétique.

> La ventilation

Une bonne isolation implique un système de ventilation performant afin que le renouvellement de l’air puisse se faire convenablement au sein du logement. Sachez qu’une habitation correctement ventilée limite les risques de condensation, moisissure et dégradation du bâtiment. Que votre ventilation soit naturelle ou gérée par une VMC simple ou à double flux, ne négligez pas cette partie importante lors de vos travaux de rénovation énergétique.

> L’étanchéité 

Une attention particulière devra être portée à l’étanchéité à l’air du logement dans le but de supprimer de potentielles fuites d’air au travers de la structure habitable. Il conviendra d’apposer d’une paroi à l’autre, une enveloppe étanche sur la face interne des murs, en limitant les trous, fentes ou interruptions. Se faisant, vous augmenterez la performance de votre système de ventilation ainsi que celle des isolants thermiques.

QUEL BUDGET POUR QUELS TRAVAUX ?

Le budget de vos travaux de rénovation énergétique dépend de nombreux critères, susceptibles de faire varier votre enveloppe budgétaire d’un projet à l’autre. Ainsi, suivant les conditions d’accès au chantier, les matériaux choisis pour l’isolation et la surface à isoler, les tarifs ne seront pas les mêmes. Le tableau ci-dessous présente un estimatif des prix auxquels vous pouvez potentiellement vous référencer suivant les travaux d’isolation à réaliser.

 Travaux d’isolation  Finition Matériaux Budget
 ITE façade

(Isolation thermique par l’extérieur)

 Enduit

Bardage

 

Polystyrène expansé (PSE)

Laine de roche

Fibre de bois

Liège

 

 

Entre 120 et 160 € du m²

 ITI façade

(Isolation thermique par l’intérieur)

 Enduit

Peinture

Revêtement mural

 

Polystyrène extrudé (XPS)

Laine de verre

Laine de roche

Fibre de bois

Ouate de cellulose

 

 

Entre 50 et 80 € du m²

 Isolation des combles perdus  /  

Laine de verre

Laine de roche

Ouate de cellulose

Polyuréthane

Fibre de bois

 

 

Entre 18 et 22 € du m²

(hors dépose de l’ancien isolant)

 Isolation des combles aménagés Enduit

Peinture

Revêtement

 

Laine de verre

Laine de roche

 

 

Entre 50 et 80 € du m²

 Sarking

(Isolation de la toiture par l’extérieur)

 Couverture de toiture  

Ouate de cellulose

Polystyrène extrudé

Polyuréthane

Fibre de bois

 

 

Entre 150 et 190 € du m²

Isolation du sous-sol Enduit

Peinture

Revêtement

 

Polystyrène expansé (PSE)

Laine de verre

Laine de roche

 

 

Entre 30 à 50 € du m²

Calorifugeage Coque alu ou coque nue  

Laine de roche

Laine de verre

 

 Entre 35 et 40 € par mètre linéaire

LES AIDES À LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE (2019)

Pour répondre au plan de rénovation énergétique des bâtiments engageant la France à rénover l’ensemble du parc de bâtiments au niveau BBC d’ici 2050 et à éliminer les 7 à 8 millions de logements classés F et G sur les diagnostics de performance énergétique d’ici 2025, l’Etat a mis en place un ensemble de dispositifs d’aide à la rénovation.

> Le CITE (Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique)

Le CITE donne droit à une réduction d’impôts sur le revenu pour une partie des dépenses occasionnées lors des travaux d’amélioration énergétique. La demande peut être réalisée par les locataires, propriétaires ou occupants du logement qui désirent réaliser des travaux d’économie d’énergie au sein de leur habitation principale. Le montant donnant droit au crédit d’impôt s’élève à 8 000 € pour une personne seule et à 16.000 € pour un couple.

> La Loi Denormandie

Ce dispositif d’aide au financement permet aux particuliers faisant l’acquisition d’un logement à rénover, de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu, à condition que le propriétaire effectue des travaux de rénovation énergétique équivalant à au moins 25% du prix du logement acheté. Autre condition, le domicile doit être situé dans l’une des 222 villes bénéficiaires du programme.

> Eco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un moyen de financer la rénovation énergétique de son logement sans réaliser une avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. L’éco PTZ a été prolongé jusqu’en 2021 et s’adresse aux propriétaires, copropriétés et sociétés civiles (SCI) dont le logement doit être principal et achevé avant le 1er janvier 1990.

> Programme Habiter Mieux de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH)

Ce programme d’aide au financement vise à réduire de manière importante les déperditions dans un logement. Il s’adresse aux propriétaires occupants et bailleurs dont les revenus où moyens ne dépassent pas certains plafonds ainsi qu’aux syndicats de copropriété en difficulté. Le logement doit être acquis depuis plus de 15 ans et les demandeurs ne doivent pas avoir reçu un quelqu’autre financement de l’Etat au cours des 5 dernières années.

> TVA à 5,5% pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

Elle s’adresse aux propriétaires, locataires et sociétés civiles immobilières qui souhaitent réaliser des travaux éligibles aux crédits d’impôts pour la transition énergétique (CITE). Cette aide au financement s’applique dans le cas où les travaux d’amélioration énergétique sont réalisés dans un logement achevé depuis plus de 2 ans.

> Le chèque énergie

Destiné aux personnes ayant des ressources modestes, le chèque énergie est calculé en fonction du revenu fiscal de référence du ménage et de la composition du foyer. La liste des bénéficiaires est établie chaque année par l’administration fiscale. Cette aide nationale validée depuis le 1er janvier 2018 permet aux ménages de rembourser leurs factures d’énergie et se calcule en unité de consommation (UC).

Pour en savoir davantage sur les aides à la rénovation énergétique, consultez notre guide spécialement consacré au sujet : “Aides financières à la rénovation : le guide 2019”.

Enfin, sachez que pour être éligible aux aides à la rénovation énergétique, vos travaux devront être réalisés par une entreprise du bâtiment possédant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). En tant que Contractant Général et Maître d’Oeuvre NF Habitat RGE, Optiréno s’engage sur la qualité de vos travaux et vous accompagne dès la phase amont de votre projet de rénovation.

Estimons ensemble votre projet de rénovation énergétique, vous serez contacté sous 48h par un conseiller Optiréno

VOTRE PROJET

Type de bien*

Type de travaux*
RénovationAgrandissement (extension, surélévation)Aménagement (cuisine, salle de bain)IsolationAutres

Vos besoins*
Conception 3DEstimatif projetAgencement et décorationAccompagnement administratif et financierSuivi de chantier

VOS COORDONNÉES

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

En plus de répondre à votre demande, ces données nous permettent de vous adresser des informations relatives à vos projets de rénovation (newsletter, offres Optireno...). Conformément au Règlement Général de la Protection des Données, merci de confirmer les termes ci-dessous.

J'accepte de recevoir des informations d'Optiréno et de ses partenaires